C'est un hôtel un peu particulier. Un hôtel de charme. Sans murs ni toits. Vue imprenable. 360°. Choisir sa chambre, s'y coucher, ouvrir les yeux ou les fermer, écouter, sommeiller, s'endormir. Nous proposons des paysages à voir et à entendre, paysages extérieurs et intérieurs. De jour comme de nuit.

En journée, nous proposons des Chemins de sieste.  Il n'y a pas de réservation. Une personne est là pour orienter les clients souhaitant faire une sieste. Une pièce sonore est en cour. Une violoncelliste joue et chante. Un créateur sonore compose avec elle une pièce en direct. Bribes de chants, comme venus de la maison d'à côté ou souvenirs lointains, paysages réels augmentés, apparition de paysages sonores comme dans un rêve… un cheval au galop qui passe, un plongeon dans une piscine, un aéroport…

A la nuit tombée de la nuit, nous invitons à partager des Morceaux de nuit.  Chaque dormeur choisit sa chambre, au milieu d'un nouveau paysage sonore. Lorsque chacun est couché, les bercements de chevet commencent. Des mots, une voix ou plusieurs, un chant ou des notes de violoncelles viennent au chevet des dormeurs. Un texte fleuve ("Fabrique de nuit"), sans début ni fin. Pris à n'importe quel endroit. Chuchoté. Un texte à peine adressé, qui n'oblige pas le dormeur à se concentrer sur une histoire dont il ne faudrait pas perdre les détails. Un bercement. Une voix qui fouille la somnolence. Nous cherchons à amener jusqu'à l'endroit du sommeil… laisser s'endormir, puis réveiller, à nouveau bercer... 

 

L'Hôtel à Ciel Ouvert a été présenté à la Gare Franche (Marseille) et au théâtre de Fontblanche (Vitrolles) en 2013 ; dans les Marais du Vigueirat (Camargue) et au 3bisF (Aix-en-Provence) en 2015. 
Projet soutenu par la Ville de Marseille et le 3bisF. Accueilli en résidence au Citron Jaune et au 3bisF. 

 

Avec David Bouvard (création sonore), Catherine Exbrayat (violoncelle et chant), Francis Coulaud, Aline Maclet, et Claire Ruffin (bercements de chevet). Texte "Fabrique de nuit" écrit par Francis Coulaud.