C’est une suite d’insomnies. Une suite pour insomniaque. Variations autour de l'impossibilité de se coucher dans un lit.

Les séquences sont courtes, quasiment muettes. Le langage physique s'invente à partir de sensations réelles liées à l'insomnie (épuisement, égarement, enfermement, désespoir, flottement, chute, suspension…), développées et répétées à outrance.

Sur le plateau, il y a un lit et un plafond d'oreillers suspendu. Une insomniaque, une chanteuse-violoncelliste-lampe de chevet, et un marchand de sable perché au-dessus du plafond d'oreillers. 

 

Le spectacle a été joué en 2012 au Vélo Théâtre (Apt), en 2013 au Théâtre Romain Rolland (Villejuif) et à l'Espace 600 (Grenoble) et à la Gare Franche (Marseille), au Théâtre de Fontblanche (Vitrolles), en 2014 au Théâtre, Scène Nationale de Mâcon, aux Transversales, Théâtre de Verdun, au Bonlieu, Scène Nationale d'Annecy, au Théâtre National de Nice, à The Place (Londres) et à la Passerelle, Scène Nationale des Alpes du Sud (Gap), en 2015 au Tokyo Metropolitan Theatre (Japon) et aux 2 Scènes (Scène Nationale de Besançon), en 2016 aux 2 Scènes (Scène Nationale de Besançon) et au Tandem (Scène Nationale d'Arras/Douais.
Il a été coproduit par le Vélo Théâtre, l'Espace Périphérique, le Théâtre Romain Rolland (Villejuif), la Mairie de Marseille, la Région et la DRAC PACA, et accueilli en résidence par la Page d'Aventure (Arles-sur-Tech), le Vélo Théâtre (Apt), l'Espace Périphérique (Paris), le Théâtre de Cuisine, la Minoterie (Marseille), Anis Gras, le lieu de l'autre (Arcueil), la Gare Franche (Marseille), le Théâtre de Fontblanche (Vitrolles), la Passerelle (Gap) et le Théâtre Romain Rolland (Villejuif).

 avec : Claire Ruffin (écriture et jeu), Camille Boitel (aide à l'écriture, scénographie, manipulation), Catherine Exbrayat (composition, violoncelle et chant), Vincent Beaume (régie lumière), Manon Trompowky (régie générale et régie plateau). Création lumière : Claire Childéric. Avec l'aide de Thomas de Broissia, Céline Perrigon, Marion Lefèbvre, Robin Decourcy.