Images de sommeils. Ceux du jour après la nuit d’insomnie. Paysages intérieurs.

Nous cherchons la profondeur du sommeil, la profondeur du paysage. Nous nous détournons des lieux identifiables géographiquement, nous cherchons des textures. Nous tentons de les laisser devenir la matière du sommeil de la Dormeuse. Comme si l’on pouvait voir autour d’elle l’intérieur de son rêve, son impression.

« Avant d’être un spectacle conscient tout paysage est une expérience onirique », écrit Bachelard. La Dormeuse s’absente, son rêve apparaît. Parfois le paysage envahit le lit et devient couverture.

Ces images sont prises à la chambre noire. Nous prenons le temps de nous laisser habiter par l’espace, et d’y habiter nous aussi.

Nous avons posé notre lit dans les Pyrénées pendant l'été 2009, sur les Iles du Frioul à l'automne, dans la vallée de Névache en hiver, et nous sommes arrivés au printemps 2010 à Vitrolles . Depuis, nous avons réalisé des couvertures de paysage en Ardèche (sur le sentier des Lauzes) et en Camargue. Nous avons également arpenté une vallée de haute montage dans la région de Gap en septembre 2015..

Dans les théâtres où nous jouons le spectacle, nous invitons souvent le projet photographique : une exposition des images a lieu dans le théâtre ou un espace proche. Les images ont aussi leur vie propre, et s'exposent régulièrement sans le spectacle.

 

"La Dormeuse" a été exposée en 2011 à la Baleine qui dit vagues (Marseille) et au Vélo Théâtre (Apt) ; en 2012 à la galerie Andiamo (Marseille), à la Cité du Livre (Aix-en-Provence /expo collective), à la galerie Celadon (Marseille), et à Arbories (Bonnieux) ; en 2013 au Théâtre Romain Rolland (Villejuif) et à l'Espace 600 (Grenoble), à la Gare Franche (Marseille) et au Théâtre de Fontblanche (Vitrolles), en 2014 au Citron Jaune (Port St Louis), à The Place (Londres), à Foix, et à la Passerelle (Gap), en 2016 aux 2 Scènes (Besançon), en 2017 à l'Hôpital d'Arras, en 2018 à l'Hôpital psychiatrique de Pontorson. 
Projet soutenu par la Ville de Vitrolles, le Citron Jaune (Port St Louis du Rhône) et la Passerelle (Scène Nationale de Gap). Nous avons été accueillis en résidence par Sur le Sentier des Lauzes (Ardèche). Les expositions sont soutenues par le laboratoire AZA (Marseille). 
 

Photographie : Vincent Beaume. 

Avec le soutien d'Antoine Combier, Alice Boitel.