L'histoire des Dormeurs commence à Vitrolles. Au fil des prises de vue réalisées avec notre Dormeuse, nous proposons aux habitants que nous rencontrons à se joindre à nous en choisissant un lieu de la ville où nous les photographions en « Dormeurs ». Puis nous travaillons avec une classe de CM2, et un groupe de patient d'un hôpital de jour. Nous réalisons également une série d'images sur le chantier d'un immeuble en construction avec un dormeur-futur habitant des lieux. 

Nous poursuivons la collection avec les enfants d'une école de la Villeneuve à Grenoble, les patients d'un CMP et les enfants d'une école des quartiers nord de Marseille, des enfants réfugiés d'une classe de collège à Besançon, des patients en santé mentale et en addictologie à Pontorson.

Parfois, nous associons ces prises de vue avec des ateliers d'écriture.

 

"Les Dormeurs (Vitrolles)" ont été exposés en 2011 au cinéma les Lumières, à l'Hôtel de Ville, au Romarin, à la maison de retraite les Alpilles (Vitrolles), en 2012 sur le chantier de l'immeuble les Patios et au Théâtre de Fontblanche (Vitrolles), en 2013 à l'Espace 600 (Grenoble), à la Gare Franche (Marseille) et au J1 (Marseille Provence 2013) sous forme de diaporama, en 2014 à la Passerelle (Gap), et en 2015 aux 2 Scènes (Besançon).  

Projet soutenu par la Ville de Vitrolles, la Préfecture et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, 13 habitat, l'Espace 600, la Gare Franche. Les expositions sont soutenues par le laboratoire AZA (Marseille). 

 

Photographie : Vincent Beaume

Avec l'aide d'Antoine Combier, Alice Boitel