Images de sommeils. Ceux du jour après la nuit d’insomnie. Paysages intérieurs.

Nous cherchons la profondeur du sommeil, la profondeur du paysage. Nous nous détournons des lieux identifiables géographiquement, nous cherchons des textures. Nous tentons de les laisser devenir la matière du sommeil de la Dormeuse. Comme si l’on pouvait voir autour d’elle l’intérieur de son rêve, son impression.

« Avant d’être un spectacle conscient tout paysage est une expérience onirique », écrit Bachelard. La Dormeuse s’absente, son rêve apparaît. Parfois le paysage envahit le lit et devient couverture.

02.ScanGapFilm16 n7AZAptt

Ces images sont prises à la chambre noire. Nous prenons le temps de nous laisser habiter par l’espace, et d’y habiter nous aussi.

Nous avons posé notre lit dans les Pyrénées pendant l'été 2009, sur les Iles du Frioul à l'automne, dans la vallée de Névache en hiver, et nous sommes arrivés au printemps 2010 à Vitrolles . Depuis, nous avons réalisé des couvertures de paysage en Ardèche (sur le sentier des Lauzes) et en Camargue. Nous avons également arpenté une vallée de haute montage dans la région de Gap en septembre 2015..

Dans les théâtres où nous jouons le spectacle, nous invitons souvent le projet photographique : une exposition des images a lieu dans le théâtre ou un espace proche. Les images ont aussi leur vie propre, et s'exposent régulièrement sans le spectacle.